Introduction

J’ai plein de centres d’intérêt dans la vie, qui auraient pu faire l’objet d’un blog. D’ailleurs, le Nottilus n’était pas censé devenir un blog beauté. Alors pourquoi faire un blog sur tous ces machins colorés, qui en plus de me faire passer pour une cruche (que je suis sous bien des angles) me prend beaucoup de temps.

Alors, tout d’abord, j’aime ce que je fais. Je ne vais pas non plus être de mauvaise foi, je fais cela parce que je prends du plaisir à parler pinceaux et machins du genre. Je sais  que ça va faire style la fille qui se trouve des excuses et essaye par la même occasion de se faire passer pour une « artiste » (que je ne suis pas et je m’en tape), mais j’aime bien regarder des bodypainting (peintures sur corps souvent monumentales) et des ouvrages bien plus travaillés que ce que je fais ici. J’aime bien proposer des choses plus artistiques que mes récents travaux, mais j’ai pas le temps de passer deux heures à me maquiller, à prendre des photos, à me démaquiller etc etc… Bref, conclusion du paragraphe : j’aime ça et je compte bien prendre une voie plus expérimentale.

Mais voilà, il y a également d’autres raisons qui me poussent à m’intéresser au maquillage. Ce dernier est extrêmement ancien : de tous temps les femmes (et les hommes) ont peint leur visages et leurs corps, pour une raison simple. Le maquillage a une influence sociale certaine. Ca me fait mal aux entrailles de le dire ainsi, parce que ça ne correspond pas à mon idéal des relations humaines, mais mon vêtement et mon maquillage altèrent sensiblement la perception que les personnes ont de moi. D’horrible furie aux traits patibulaires, je me retrouve presque « présentable ». Quoiqu’on en veuille, on nous jugera toujours au premier abord sur notre tronche. Pas seulement dans un entretien d’embauche, mais même pour nous  adresser la parole pour nous demander l’heure. D’une part je paraitrai sans doute plus attirante, au sens propre, mais en plus, en « prenant soin de moi », je montrerai à ce fameux autre que je le respecte ; du moins, après avoir eu ma longue période de rejet de féminité intempestif, c’est ainsi que je conçois les choses. De toute façon, je n’invente rien, mais j’ai jugé utile de vous raconter cela.

6 réflexions sur “Introduction

  1. Jaelle dit :

    ralalala si je pouvais avoir un sujet make up à mon oral de culture gé ça serait le pied lol🙂
    Mais comme tu le dit, je vais en plus d’être jugé sur mes connaissances, être jugé sur mon apparence, je vais donc éviter de me maquiller à outrance ce jour là, un petit nude sera du plus bel effet🙂
    Je me sentirais plus en phase avec moi même si je m’apprête un chouia que si j’y vais rien sur la figure;)
    Et puis qui sait, un teint parfait jouera peut être en ma faveur lol🙂

    • nottilus dit :

      Oui, mais ce sera inconscient.🙂. Prépare toi bien, moi je suis dans mes lectures… Pfff. Compliqué ce bouquin quand même! J’en ferai peut être un billet, voir si j’ai compris.

  2. Hotllywood dit :

    J’ai pas lu tout tes posts dans le blog mais manifestement tu as un truc à régler avec ton passé.

    Je vais pas me prononcer sur la qualité de tes trucs de filles puisque je suis consommateur mais pas fabriquant😀 mais il est clair que l’apparence facilite l’ introduction (mais non spa une allusion sequeusuelle roooh!)

    Par contre je n’ai pas trop de doute sur l’intérieur de ta tronche (et pourtant on ne s’est jamais rencontré…

    La bise nouvelle Nutsienne😉

  3. taka dit :

    Fayotte!!!!comment il te parle bien Hot ,pfffiou,est ce que c’est bien le même?non ,pas possible!!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s